Accusé de viol et de proxénétisme, le propriétaire du site pornographique « Jacquie et Michel », est placé en garde à vue

Pixabay

Ce mardi 14 juin, Michel Piron et 4 autres individus ont été placés en garde à vue. Une enquête a été ouverte à Paris pour proxénétisme, agressions sexuelles et complicité de viol, en juillet 2020.

Selon les témoignages des actrices, elles ont été contraintes à des « pratiques sexuelles hors normes et douloureuses alors qu’elles n’étaient pas consentantes », a rapporté Midi Libre.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires