« Les prix de l’énergie resteront élevés pour financer la transition énergétique », indique le président d’Engie

© Twitter La Provence

Au micro de France Inter ce samedi, Jean-Pierre Clamadieu a, par ailleurs, assuré que la France était capable de baisser sa dépendance au gaz russe d’ici « 3 ou 4 ans ».  « Si nous devions faire face à une interruption brutale, c’est un scénario qui est beaucoup plus difficile qui nécessitera des ajustements qui seront probablement, eux aussi, brutaux », a-t-il expliqué.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires