in

Prisons françaises : La radicalisation islamiste s’impose selon un rapport

Le député dénonce également l’action de la ministre de la justice, Christiane Taubira, qu’il accuse d’avoir absorber par la mise en œuvre de sa loi l’essentiel des marges de manœuvre créées par la loi de finance pour 2015. En clair, par la volonté de privilégier une approche de traitement social des délinquants, en dehors de l’enceinte pénitentiaire. Le député Ump Guillaume Larrivé soutient par ailleurs que « la politique carcérale du gouvernement est menée au détriment de la poursuite d’un programme immobilier adapté aux besoins de notre pays et de la sécurisation de nos établissements pénitentiaires ».]]>

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments