Prise d’otage à Paris : le forcené arrêté, la deuxième otage libérée saine et sauve, aucun blessé à déplorer

Pixabay

« Connu pour ses troubles psychiatriques » et pour des troubles à l’ordre public, le mis en cause, qui a pris en otage deux femmes dans une quincaillerie du 12e arrondissement de Paris, a été arrêté ce mardi matin après une nuit de négociation ; les deux otages ont toutes été relâchées, dont l’une vers 22 heures lundi et la seconde en début de matinée de ce mardi.

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a remercié les effectifs de la préfecture de police et la Brigade de recherche et d’intervention sur Twitter.

Pour rappel, la Brigade anticriminalité (BAC) a été contactée lundi aux environs de 15 heures qu’un homme faisait usage d’une arme blanche pour prendre en otage deux femmes dans un commerce de la rue d’Aligre, quartier Bastille, rapporte Le Figaro de sources concordantes. Une source policière a évoqué qu’il s’agissait d’ « un bazar quincaillerie ». Des agents du Groupe de soutien opérationnel (GSO) de la police, de la Brigade de répression de l’action violente motorisée (BRAv) et de la Brigade de recherche et d’intervention (BRI) de la préfecture de police ont été mobilisés.

Les forces de l’ordre ont déjà écarté la menace terroriste.

 

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires