Pression extrême pour la Mantaise Bové aux Mondiaux d’aviron de Belgrade

Le lundi 4 septembre 2023, une nouvelle aventure sportive commença pour Claire Bové, une talentueuse sportive yvelinoise évoluant dans l’équipe de l’AS Mantes. Toujours en quête de victoire, elle se lança dans une compétition intense, accompagnée de sa partenaire Laura Tarantola. Malheureusement, leur parcours ne fut pas celui qu’elles attendaient. En effet, malgré leur incroyable talent, elles ne se placèrent qu’en troisième position de leur série. Cette défaite inattendue les obligea à passer par les repêchages, une situation difficile pour ces deux sportives acharnées qui ne laisseront rien au hasard.

Un mauvais début pour Claire Bové aux championnats du monde d’aviron

Claire Bové, membre de l’AS Mantes, a commencé les championnats du monde d’aviron avec sa partenaire Laura Tarantola de manière difficile à Belgrade, en Serbie. Les deux vice-championnes olympiques en titre du deux de couple poids légers ont fini troisième de leur série, la plus relevée et rapide de la matinée, derrière les Grecques et les Italiennes.

Les demi-finales nécessitent une course de repêchage

Seuls les deux premiers bateaux de leur série se qualifiaient directement pour les demi-finales, obligeant donc la paire tricolore à passer par les repêchages pour conserver leurs chances dans la course à la qualification pour les Jeux olympiques de Paris 2024. Les athlètes doivent atteindre le top 7.

Des problèmes techniques selon l’entraîneur national

Malgré des consignes suivies, l’entraîneur national Frédéric Perrier a déclaré que Claire et Laura n’étaient pas techniquement ensemble, tandis qu’au cours des derniers 1500 mètres, elles n’ont jamais réussi à rattraper leur retard sur les Canadiennes et les Polonaises. En finissant cinquième de leur série, Bové et Tarantola ont tout de même signé le cinquième temps toutes séries confondues.

source originale : actu.fr
mode d’écriture : automatique par IA