« Le souci de Madame Pécresse, c’est qu’elle n’incarne rien », tance Olivier Véran

« Elle a si souvent changé d’avis, comme sur les salaires, que ce serait un peu fort de copier-coller des zigzags permanents », a lancé le ministre de la Santé Olivier Véran dans une interview accordée au Parisien paru ce lundi.

« Elle reste écartelée entre une droite modérée et une droite Tea Party. (…) À force de ne pas se positionner, ce sont les électeurs qui sont en train de choisir d’autres candidats qu’elle », a-t-il ajouté répondant aux critiques de Valérie Pécresse d’après lesquelles le président-candidat Emmanuel Macron copie son programme.

 

Source : BFMTV

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires