Macron compte dissoudre l’Assemblée nationale le 25 avril, au lendemain du second tour, s’il est réélu

Le président candidat envisage cette dissolution parce que le délai de 63 jours séparant le second tour de l’élection présidentielle et le premier tour des législatives est, selon lui, trop long.

Source : Valeurs Actuelles

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires