Le véhicule de Florian Philippot a été contrôlée en excès de vitesse à plus de 170 km/h sur l’autoroute A4 pour aller voter à Forbach (Moselle)

L’ancien bras droit de Marine Le Pen aurait été coincé pendant une dizaine de minutes sur l’aire de repos de Vrigny avant d’être raccompagné par des gendarmes jusqu’à la gare la plus proche : « Rien ne pourra m’empêcher d’aller voter contre Macron », a lancé l’homme politique tout en assurant qu’il n’avait pas de permis de conduire. Florian Philippot a indiqué qu’il dormait et ne se rendait pas compte que son ami conduisait aussi vite, d’où une rétention immédiate du poste de commandement.

Source : Le Parisien

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires