Richard Ferrand réfute l’idée d’une dissolution de l’Assemblée nationale après l’élection présidentielle

« Aujourd’hui on a un calendrier, il n’y a pas de raison qu’on ne le tienne pas », a réagi ce mercredi Richard Ferrand, président de l’Assemblée nationale, au micro de France Inter, tout en appelant les Français à continuer de voter Emmanuel Macron.

Pour rappel, Emmanuel Macron compterait, en cas de réélection le 24 avril prochain, dissoudre l’Assemblée nationale afin d’avoir la majorité absolue à la chambre basse et de raccourcir la période séparant les élections législatives et la présidentielle.

Source : France Inter

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires