in ,

Première descente dans le « puits de l’Enfer » du Yémen : des spéléologues découvrent des animaux morts, des perles des cavernes et des serpents

AFP/File

Pour la première fois, huit spéléologues omanais ont tenté de percer le mystère de la « porte de l’enfer », le Puits de Barhout qui est un trou massif de 30 m se trouve au Yémen dans le désert de la province orientale d’Al-Mahra, la semaine dernière.

« Il y avait des serpents, mais ils ne vous dérangeront pas si vous ne les dérangez pas. Il y avait aussi des oiseaux morts, ce qui crée quelques mauvaises odeurs, mais il n’y avait pas de mauvaise odeur généralisée », a raconté Mohammed al-Kindi, un professeur de géologie, l’un des spéléologues.

Les spéléologues ont pris des échantillons de sol, d’animaux morts, de rochers et d’eau pour continuer de découvrir le mystère selon Ulyces et France 24.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires