Un premier cas de variole du singe (« monkeypox ») détecté en Belgique

Pixabay

« Il s’agit d’une personne qui nous a signalé des symptômes à Anvers. Des échantillons ont été prélevés et envoyés à un laboratoire de référence aux Pays-Bas. En fin de journée, nous avons reçu la confirmation définitive qu’il s’agissait du virus de la variole du singe. La personne en question n’est pas très malade », a déclaré Isabel Brosius, docteure à l’Institut de médecine tropicale d’Anvers.

Le patient est en quarantaine, son partenaire présente aussi des symptômes, mais pour l’instant, l’infection n’a pas été confirmée. Ce vendredi vers midi, les autorités vont se réunir pour parler d’une approche contre la propagation de ce virus, a rapporté Le Vif.

Ces derniers jours, plusieurs infections ont été confirmés au Royaume-Uni, au Portugal, en Espagne, en Suède, en Italie, aux Etats-Unis et au Canada.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires