in , ,

Une Polonaise  meurt d’une grossesse difficile parce que les médecins refusaient de l’avorter par peur d’enfreindre la loi

Crédit photo : Getty Images

Izabel, âgée de 30 ans était enceinte de seulement 22 semaines lorsqu’elle perdait du liquide amniotique à cause de la rupture de ses membranes le 22 septembre à l’hôpital de Pszczyna ; ce qui représentait des risques pour elle et que le fœtus avait aussi des malformations, mais les médecins n’avaient pas réagi par crainte de la loi si jamais ils décidaient d’intervenir.

Une nouvelle loi avait été mise en vigueur en octobre 2020, que seules les grossesses dues à un viol ou représentant un danger pour la santé de la mère sont autorisées mais non s’il y a des malformations du fœtus.

À cause de cette loi, Izabel avait perdu sa vie et son avocate avait mis en alerte le pays sur cela puis des milliers de femmes et hommes manifestaient à travers le pays.

Source : Yahoo Actualités

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires