in

Pollution : le marathon de Pékin continue malgré tout

Taux de pollution très dangereux Le taux de pollution très élevé à Pékin dimanche n’a pas empêché le marathon de se faire. Le taux élevé de pollution dans la ville chinoise est due à la présence des usines de charbon spécialisées dans la production de l’électricité, ainsi qu’à l’augmentation du nombre d’automobiles dans la ville. Beaucoup de coureurs ont porté des masques pour atténuer l’effet de la pollution.

Le marathon envers et contre tout

Pour des raisons logistiques, les organisateurs du marathon ont refusé d’annuler la course car beaucoup d’investissements avaient été alloués à cet effet. Une équipe médicale supplémentaire a été embauchée pour couvrir l’appui médical de cet événement. D’après eux, beaucoup d’athlètes ont fait le déplacement depuis l’étranger et beaucoup de Chinois dans d’autres provinces de la Chine sont venus à Pékin pour participer à l’événement. L’Ethiopien Girmay Birhanu Gebru a franchi la ligne d’arrivée après 2 heures et 10 minutes. Port de masque pour courir le marathon de Pékin]]>

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments