in

Policiers brûlés à Viry-Châtillon : huit acquittements et des peines de 6 à 18 ans de prison pour cinq accusés

Cinq ans après la dramatique agression de policiers à Viry-Châtillon (Essonne), la lecture du verdict a enfin eu lieu, dans la nuit du samedi 17 au dimanche 18 avril. L’audience, à huis clos, a duré six semaines et la délibération, 14 heures. Ainsi, cinq jeunes ont été condamnés à des peines de 6 à 18 ans de prison pour tentative de meurtre sur personnes dépositaires de l’autorité publique et huit ont été acquittés, par la cour d’assise des mineurs de Paris.

Les treize personnes ont été accusés pour l’attaque de deux voitures de police avec des cocktails molotov en octobre 2016 quartier de la Grande Borne à Viry-Châtillon (Essonne). Un adjoint de sécurité de 28 ans et une gardienne de la paix de 39 ans ont pris feu. Deux autres ont été brûlés aussi.

Au milieu de la nuit, une bagarre générale commencée dans le box des accusés a interrompu la lecture du verdict. Un verdict toutefois plus doux qu’en première instance. En 2019, un acquittement et des peines allant de 10 ans à 20 ans de prison avaient été prononcés pour cinq personnes.

L’avocat général a réclamé un acquittement et des peines de 12 à 25 ans de réclusion criminelle pour les 12 autres accusés, âgés aujourd’hui de 21 à 26 ans, lors de sa requête.

 

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments