in

Affaire Michel Zecler : les deux policiers ayant tabassé le producteur de musique ont été mis en liberté

Le mardi 22 décembre, les juges d’instruction ont ordonné la mise en liberté des deux policiers qui étaient placés en détention depuis la fin novembre suite à l’incident qui s’était produit dans le studio de musique de Michel Zecler, au cours duquel ce dernier a été tabassé par les policiers.

Cependant, un contrôle judiciaire strict a été mis en place d’après une source judiciaire. Les deux accusés n’auront pas le droit d’entrer en relation avec la victime, la détention d’arme et l’exercice de la profession de fonctionnaires de police leur seront également interdits.
Par ailleurs, une caution de 5 000 euros devrait être payée.

La source judiciaire a affirmé que cette mise en liberté a été un accord des magistrats instructeurs suite à une demande de mise en liberté déposée par les deux policiers au cours de leur interrogatoire au tribunal judiciaire de Paris vendredi et lundi.

 

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments