in

« La police tue, évidemment la police tue », la phrase de Philippe Poutou ; Gérald Darmanin porte plainte

(UGO AMEZ/SIPA / UGO AMEZ/SIPA)

Ce jeudi 14 octobre, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a annoncé : « Il allait déposer plainte contre le candidat à la présidentielle Philippe Poutou (NPA), qui a affirmé mercredi soir qu’une quinzaine de jeunes [étaient] tués par la police annuellement. »

Sur son compte twitter, le ministre de l’Intérieur a écrit :

La cause est « l’injure publique » selon l’AFP.

Lors de son interview sur Franceinfo, Poutou a dit cette phrase : « La police tue, évidemment la police tue », le mercredi 13 octobre dans la soirée.

 

Le candidat à la présidentielle a cité trois exemples de faits où des jeunes ont été victimes des policiers.

Source : L’Obs

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires