Près de 300 plaintes pour des piqûres en boîtes de nuit déposées partout en France depuis la fin du mois de mars

Pixabay

La moitié de ces plaintes ont été enregistrées rien qu’au seul mois de mai. Depuis décembre, 69 piqûres ont été enregistrées rien qu’en Loire-Atlantique et en Bretagne. Pour le moment, aucune explication n’a été donnée et aucun suspect n’a été arrêté.

Aucune substance toxique n’a été détectée dans presque la totalité des cas sauf dans 2 cas, dans les Pyrénées orientales et à Roanne, où du GHB a été détecté. Certaines piqûres seraient effectuées avec de simples aiguilles, sans substances selon les informations du média, a rapporté 20 Minutes.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires