Un pharmacien de Metz délivre de fausses factures et de fausses ordonnances pour arnaquer la CPAM : le préjudice s’élève à près de 800 000 euros

Photo Daily Advent

Le suspect et son complice ont été interpellés le 14 septembre dernier. Ils sont mis en examen pour « fraude par délivrance de remboursements indus de médicaments non délivrés », « faux » et « blanchiment ».

Ces actes ont été perpétrés entre 2016 et 2021. Le pharmacien aurait délivré de fausses factures et de fausses ordonnances dans le but d’acquérir des remboursements de la caisse primaire d’assurance maladie (CPAM). Le suspect aurait perçu au moins 780.000 euros.

D’après les premiers éléments de l’enquête, le pharmacien a blanchi plus de 200.000 euros via plusieurs comptes.

Source : Lorraine actu

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires