Le PDG de Total juge inacceptable les accusations de « complicité de crime de guerre » du candidat Yannick Jadot

« C’est gravissime ! Monsieur Jadot passe son temps à dire du mal de mon entreprise, ce que j’observe, c’est que ça le fait baisser dans les sondages ; il ferait mieux de s’occuper de sa campagne », a lancé ce mercredi Patrick Pouyanné, PDG du groupe Total Energies, sur RTL.

Le 17 mars, le candidat écologiste Yannick Jadot accusait le groupe de « complicité de crime de guerre », parce qu’il est, selon lui, le « seul grand groupe pétrolier à être resté » en Russie en dépit de la guerre en Ukraine.

Source : RTL

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires