in , ,

Une partie de la presse française va être rémunérée au titre des « droits voisins » par Facebook grâce à un « accord de licence »

Crédit photo : AFP

Cet accord est signé entre Facebook et l’Alliance pour la presse d’infirmation générale (Apig) qui représente surtout les quotidiens nationaux et régionaux, quelques semaines après que le réseau social américain ait signé le même type d’accord avec Le Monde et Le Figaro.

« Par ailleurs, il donnera la possibilité aux éditeurs de l’Alliance qui le souhaitent de participer à Facebook News », un nouveau service d’information qui va être lancé en France en janvier 2022 selon Facebook.

« Les termes auxquels nous sommes parvenus permettront à Facebook d’appliquer la directive et la loi française, tout en générant des financements importants pour les éditeurs de l’Alliance, notamment les plus petits d’entre eux », avait affirmé Pierre Louette, président de l’Apig et PDG du groupe Les Echos – Le Parisien.

Les droits voisins sont prévus par une nouvelle loi européenne adoptée en 2019. Ils permettent une rémunération pour les auteurs des contenus de presse extraits d’articles, photos, vidéos, infographies… sur les pages de résultats des grandes plateformes du net.

Source : Yahoo Actualités

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires