in

Paris : un jeune homme de 22 ans soupçonné d’avoir tué son chiot a été placé en garde à vue

Soupçonné d’avoir battu à mort son chien âgé de 8 mois, un jeune homme de 22 ans a été placé en garde à vue à Paris le jeudi 6 mai. C’était un voisin qui a alerté les forces de l’ordre, quand il a aperçu l’homme en train de frapper violemment le beagle.

Peu après minuit, quand les policiers sont arrivés, ils ont remarqué que l’homme avait disparu, mais l’animal était attaché dans la rue. Un vétérinaire a été appelé, mais il n’a fait que constater la mort de l’animal. Son corps sera autopsié et radiographié pour connaître les causes exactes de son décès. Selon le premier diagnostic du médecin, les cervicales de la petite bête a été brisées.

Peu après, la police a interpellé le suspect et l’a été placé en garde à vue. Questionné dans la journée de jeudi, il a répondu qu’il était en colère contre son chien car, ce dernier avait « mâchouillé la batterie de [sa] cigarette électronique ».

Le jeune homme pourrait être condamné à deux ans de prison et 30 000 € d’amende s’il est poursuivi pour actes de cruauté envers un animal de compagnie ayant entraîné sa mort. La fondation Stéphane Lamart de défense des animaux se porterait partie civile dans l’affaire.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments