Elle se fait tatouer après un test ADN et devient la première journaliste TV à avoir un tatouage facial traditionnel

Oriini Kaipara, une journaliste âgée de 37 ans a lu le bulletin d’information de la chaîne Newshub, en Nouvelle-Zélande le 27 décembre à 18 h. Le tatouage sur son menton appelé moko kauae est traditionnellement porté par les femmes maories, a rapporté Sac de Chips.

« C’est un rêve pour moi de lire les nouvelles à heure de grande écoute avec mon tatouage. Ça représente beaucoup pour moi et ma culture. J’ai appris grâce à un test d’ADN que j’étais 100% d’origine maorie. C’est là que j’ai décidé de me faire tatouer », a déclaré la trentenaire.

« Je suis fière d’être la première femme avec un tatouage au visage à lire le bulletin. J’apprécie l’opportunité et mon équipe qui m’a supportée. Je ne sens aucune pression et ça me permet de bien faire mon travail », a-t-elle ajouté.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires