« Des programmes de rappel sans discernement » : pour le chef de l’OMS, les rappels ne suffiront plus pour « se sortir de la pandémie »

Crédit photo : Leif Jørgensen/Commons Wikimedia

« Les rappels ne sont pas un feu vert pour célébrer comme on l’avait prévu », a affirmé Tedros Adhanom Ghebreyesus, le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé, lors d’une conférence de presse à Genève, avant de souligner qu’« il est important de se souvenir que la très grande majorité des hospitalisations et des morts sont des gens qui ne sont pas vaccinés pas des gens qui n’ont pas eu de dose de rappel ».

« Des programmes de rappel sans discernement ont toutes les chances de prolonger la pandémie, plutôt que d’y mettre fin, en détournant les doses disponibles vers les pays qui ont déjà des taux de vaccination élevés, offrant ainsi au virus plus de possibilités de se répandre et de muter », a expliqué le patron de l’Organisation mondiale de la Santé. Ce dernier a également rappelé que « les vaccins restent efficaces contre les variants Delta comme Omicron ».

Source : Le Figaro

 

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires