in

Nigéria:après des tensions intercommunautaires,4000 éleveurs fuient vers le Nord

Quelque 4 000 éleveurs peuls ont fui cette semaine le sud du Nigeria vers le nord après la multiplication d’attaques contre leur communauté, ont annoncé, jeudi 11 février, les autorités locales. Ces dernières semaines, plusieurs campements d’éleveurs peuls ont été attaqués dans les régions du sud-ouest, dominées par l’ethnie yoruba, et du sud-est, majoritairement igbo. Les éleveurs sont accusés d’être responsables de la montée des enlèvements et d’attaques meurtrières.

Ces dernières années, la baisse des précipitations et les sécheresses dans le nord ont progressivement poussé les éleveurs peuls à s’aventurer plus au sud. Et à s’y installer, souvent de manière durable. Avec la croissance démographique vertigineuse qui a accompagné le XXe siècle au Nigeria, pays le plus peuplé d’Afrique, la terre est devenue l’objet d’une compétition féroce. Peu à peu, les conflits à propos du saccage des récoltes, de la pollution de l’eau ou du vol de bétail se sont généralisés.

 

 

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments