« NBA : Quatre questions brûlantes sur la saison explosive des Français, du prodige Wembanyama au leader Gobert ! »

Quatorze joueurs français figureront dans le fichier contratuel de la NBA lors de la saison prochaine, commençant le 24 octobre. Cependant, chacun d’eux aborde cette saison avec des rôles et des ambitions distincts.

Retour de la NBA avec un Français en vedette

La saison NBA reprend le 24 octobre avec une véritable nouveauté : pour la première fois, un Français a été en tête de liste lors de la dernière sélection de joueurs, plus connue sous le nom de draft. Victor Wembanyama sera sous les feux des projecteurs avec les San Antonio Spurs, mais il ne sera pas le seul représentant français. En effet, la NBA cette année verra également évoluer d’autres figures françaises bien connues comme Rudy Gobert et Nicolas Batum, en plus du sujet délicat Evan Fournier et de nombreux jeunes talents.

Les attentes autour de Victor Wembanyama

Le premier Français drafté, Victor Wembanyama, suscite de grandes attentes. Attirant l’attention de la NBA depuis un peu plus d’une année, il est surnommé « alien » par LeBron James. A seulement 19 ans, Wembanyama a la lourde tâche de redresser la franchise des San Antonio Spurs, pénalisée par ses performances plutôt médiocres lors de la dernière saison. En ce qui concerne ses objectifs personnel, Victor Wembanyama a exprimé son désir de devenir champion et de récupérer le prestigieux anneau de championnat. Notons qu’il a déjà pris du poids pendant l’été pour être en mesure de mieux gérer les contacts sur le terrain.

L’avenir incertain d’Evan Fournier à New York

Evan Fournier semble être le problème le plus complexe à résoudre au sein de la communauté française de la NBA. Après une première belle saison 2021-2022 avec les New York Knicks, Fournier a connu l’année la plus difficile de sa carrière (moyenne de 6,1 points par match). Il semble malheureusement peu probable que ce dernier puisse remonter la pente sous la direction de l’entraîneur Tom Thibodeau qui privilégie une rotation d’équipe très restreinte. Un potentiel échange semble être la meilleure option bien que son âge (30 ans) et son salaire (plus de 18 millions de dollars par an) soient probablement des freins pour de nombreuses équipes.

Les vétérans Rudy Gobert et Nicolas Batum toujours au rendez-vous

Pour ce qui est des vétérans français en NBA, Rudy Gobert et Nicolas Batum sont toujours là. En particulier, Gobert commence sa deuxième saison avec les Minnesota Timberwolves après une première saison en demi-teinte. Batum, pour sa part, entamant probablement sa dernière saison avec les Los Angeles Clippers, espère décrocher son premier titre avant de prendre sa retraite.

Les meneurs français challengers : Hayes, Ntilikina, Maledon

Frank Ntilikina, Killian Hayes et Théo Malédon peinent à s’imposer comme les digne successeurs du célèbre meneur français Tony Parker. Ntilikina, malgré ses talents défensifs reconnus, reste limité offensivement. Quant à Hayes et Malédon, tous deux âgés de 22 ans, ils n’ont pas encore réussi à décrocher un rôle central et durable en NBA, et leur place semble en danger.

source originale : www.francetvinfo.fr
mode d’écriture : automatique par IA

Catégories NBA