in

Moselle : un sapeur-pompier volontaire prié de rentrer chez lui à cause de ses barbes non rasées

© (Archives NR Eric Pollet)

Sapeur-pompier volontaire depuis quinze ans, le sergent-chef Frédéric Klein devait assurer une garde de 12 heures ce jeudi 23 septembre au centre de secours de Saint-Avold selon Le Républicain Lorrain.

Le chef du groupe lui a prié de prendre ses affaires et de rentrer chez lui, car le pompier n’avait pas rasé ses poils sous le menton et sur les joues.

En effet, une directive du SDIS qui interdit toute pilosité sous le menton et sur les joues, était sortie en juin 2020 pour minimiser les risques de contamination du coronavirus.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires