Ce sont aux Ukrainiens et aux Occidentaux d’agir, affirme Moscou sur les céréales

© Twitter Le Parisien

Seuls Kiev et les Occidentaux pouvaient agir pour permettre les exportations des céréales ukrainiennes et russes bloquées depuis l’offensive russe contre l’Ukraine, a estimé mardi la diplomatie russe, nourrissant le risque d’une crise alimentaire mondiale.

Lors d’une visite officielle à Bahreïn, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a déclaré en référence aux sanctions contre Moscou : « Les pays occidentaux, qui ont créé une tonne de problèmes artificiels en fermant leurs ports aux navires russes, en supprimant des chaînes logistiques et financières, doivent réfléchir sérieusement à ce qui compte le plus. Soit faire de la com’ sur la question de la sécurité alimentaire, soit résoudre ce problème avec des mesures concrètes : la balle est dans leur camp ». Il a également une nouvelle fois appelé l’Ukraine à déminer ses eaux territoriales autour de ses ports pour permettre le passage en mer Noire de navires chargés de céréales. « Si le problème du déminage est réglé (…), les forces navales russes assureront le passage sans entrave de ces navires vers la mer Méditerranée puis vers leurs destinations ».

Source : Le Figaro

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires