Un nouveau bilan fait état d’au moins 50 morts dont 5 enfants et 98 blessés dans l’attaque au missile sur la gare de Kramatorsk, la Russie dément être responsable du bombardement

Le gouverneur de la région de de Kramatorsk a déclaré qu’au moins 52 personnes avaient été tuées ce vendredi, 38 individus étaient morts sur place et 12 à l’hôpital. 98 individus avaient été blessés et hospitalisés.

Selon Volodymyr Zelensky, c’est un « mal sans limite », selon Joe Biden, c’est une « horrible atrocité » et selon la diplomatie française, c’est « crime contre l’humanité » mais Mouscou a nié toute responsabilité, a rapporté Europe 1.

La Russie a déclaré ne pas disposer le type de missile utilisé et a dénoncé une « provocation » de l’Ukraine. « Les forces armées ukrainiennes ont commis le 8 avril un nouveau crime de guerre, en frappant avec un missile tactique Totchka-U », a déclaré le ministère russe des Affaires étrangères. Selon la Défense, Kiev a « orchestré » l’attaque afin d’« empêcher le départ de la population de la ville afin de pouvoir l’utiliser comme bouclier humain ».

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires