in , ,

Un mois après la rupture des relations diplomatiques, l’espace aérien de l’Algérie est désormais fermé au Maroc

Crédit photo : AFP

La crise entre l’Alger et Rabat semble encore loin d’être terminé. Selon la présidence algérienne, l’espace aérien du pays est fermé à tous les avions civils militaires marocains et les appareils immatriculés du Maroc dès mercredi 22 septembre.

C’est une décision prise par le chef d’État Abdelmadjid Tebboune, lors d’une réunion du Haut Conseil de sécurité (HCS). L’aéroport du pays était fermée depuis le 17 mars 2020 et n’est ouvert que partiellement le 1er juin vers sept pays dont le Maroc n’en faisait pas partie.

Depuis cette rupture diplomatique, Rabat est reproché de « avoir jamais cessé de mener des actions hostiles à l’encontre de l’Algérie ». « Les services de sécurité et de la propagande marocains mènent une guerre ignoble contre l’Algérie, son peuple et ses dirigeants », a accusé Ramtane Lamamra, le ministre algérien des Affaires étrangères.

Lamamra justifie la décision comme « une manière civilisée de mettre un terme à une situation qui ne pouvait durer davantage sans causer de dommages et qui risquait de mener les deux pays vers une voie non souhaitable ».

Ces deux pays avaient déjà eu des relations difficiles traditionnellement en raison du Sahara occidental que le Maroc contrôle les 80 %. Puis les tensions montent après la normalisation des relations diplomatique entre le Maroc et l’Israël en contrepartie d’une reconnaissance américaine de la « souveraineté » marocaine. Aussi l’Algérie qui soutient la cause Palestine accuse l’israël et le Maroc de soutenir la MAK (Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie) et l’organisation islamo-conservatrice Rachad, deux mouvements que l’Algérie classe comme « terroriste » basés à l’étranger.

Le roi du Maroc Mohammed VI avait adressé un message de « condoléances et de compassion » au président Tebboune pour le décès de l’ancien président algérien Abdelaziz Bouteflika ainsi qu’à la famille du défunt, samedi.

Source : Le Point

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires