Mécontents du déploiement de la 5G, ils mettent le feu à des antennes-relais. Deux moines mis en examen

Les faits se sont produits la semaine dernière dans le Rhône. Lors de l’incident, deux moines d’un couvent catholique ont volontairement incendié des antennes-relais.
Selon une source judiciaire, rapportée par Ouest-France, les suspects, âgés de 39 et 40 ans, ont agi de la sorte par hostilité au déploiement de la 5G. Ils auraient reconnu les faits.

Dans la nuit du 15 septembre, tous les deux ont été surpris en flagrant délit par les gendarmes.
Ils sont mis en examen pour « destruction et tentative de destruction par moyen incendiaire » et « association de malfaiteurs ». Ils sont placés sous contrôle judiciaire

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires