in ,

Meurtre de Julie Douib : « Julie n’a jamais été prise au sérieux par les gendarmes »

Depuis jeudi, Bruno Garcia-Cruciani est jugé pour l’assassinat de son ex-compagne Julie Douib à Bastia devant les assises de Haute-Corse. Elle avait alerté la gendarmerie que cet homme était dangereux mais personne ne l’a pris au sérieux.

La jeune femme de 34 ans avait déjà déposé une plainte pour violence au mois de septembre 2018 quand elle s’est séparée de Bruno Gracia-Cruciani. Puis plusieurs mains courantes qui signalaient que ce dernier la suivait en partout et a rendu difficile la garde de ses deux enfants en 2019. Mais aucun suivi n’a été fait pour ces plaintes, c’était dans les affaires classées de la gendarmerie.

Depuis juin 2018 elle a monté un dossier contenant 37 photos de ses bleus, 57 enregistrements sonores et vidéo de scènes de disputes et de violences.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments