in

Mémorial de Caen : les employés traités de « collabos » par des touristes hostiles au passe sanitaire

Des salariés du Mémorial de Caen ont été brutalement pris à partie, injuriés et traités de «collabos» depuis deux semaines par des visiteurs au moment du contrôle du passe sanitaire. Des attitudes « rares », mais aussi « parfaitement inadmissibles », a déploré mardi la direction du site.

« C’est sorti plusieurs fois », a indiqué dans une interview à France Bleu Stéphane Grimaldi, directeur depuis seize ans du Mémorial. « Ce qui, quand on sait ce que c’est qu’est la collaboration, ce qui est notre cas, est parfaitement insupportable. » S’il admet et comprend la colère des gens, le directeur du musée a été choqué des nouvelles attitudes violentes qui ont jailli ces derniers temps, en raison de la lutte contre la pandémie. « Il y a toujours des gens désagréables sur une population de 650.000 personnes. Mais “ collabos ”, c’est nouveau. Et c’est particulièrement pénible », a-t-il admis.

Selon Stéphane Grimaldi, ces agressions verbales surviennent après le discours du Président de la République, qui a lui-même utilisé en 2020 de mots forts pour parler de la lutte contre le virus. « Après tout, on a dit qu’on était en guerre, donc on va être en guerre, il faut des collabos aussi », a dit le directeur.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments