Jean-Luc Mélenchon écope d’une une amende de 500 euros avec sursis et devra payer 3.000 euros de dommages et intérêts à Radio France pour injure et diffamation

Après le verdict du tribunal correctionnel de Paris, son avocat fera appel. Le candidat des Insoumis à la présidentielle 2022, Jean-Luc Mélenchon, avait traité des journalistes de France Info d’« abrutis » de « menteurs » suite à une enquête de la cellule investigation de Radio France sur sa campagne présidentielle de 2017.

« Nous sommes étonnés d’une décision aussi sévère contre la liberté d’expression d’un chef politique », a indiqué l’avocat du leader des Insoumis, Mathieu Davy. « Franceinfo a choisi d’être non pas un simple observateur ou commentateur, mais bien un acteur de la campagne présidentielle. C’est une grave atteinte à la liberté d’expression », a pour sa part dénoncé Jean-Luc Mélenchon dans un communiqué.

Source : Le Monde

 

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires