in

Mediator : les laboratoires Servier reconnus coupables de “tromperie aggravée” et “d’homicides et blessures involontaires”

le mediator

Plus de dix ans après le scandale du Mediator, un médicament tenu pour responsable de centaines de décès, les laboratoires Servier ont été reconnus coupables et fautifs lundi à Paris par la justice de “tromperie aggravée” et d’“homicides et blessures involontaires”

Pour l’inculpation, les laboratoires Servier ont volontairement dissimulé les propriétés anorexigènes (coupe-faim) et les dangereux effets secondaires de ce médicament, utilisé par 5 millions de personnes jusqu’à son retrait du marché en 2009.

La présidente du tribunal correctionnel, Sylvie Daunis, a déclaré que “malgré la connaissance qu’ils avaient des risques encourus depuis de très nombreuses années (…) ils n’ont jamais pris les mesures qui s’imposaient et ainsi trompé les consommateurs du Médiator »

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments