in ,

Craig Spencer atteint d'Ebola, le maire rassure les New-yorkais

Le Dr Craig Spencer, 33 ans, est le premier patient atteint de la fièvre hĂ©morragique Ă  New York.  La nouvelle a Ă©tĂ© annoncĂ©e jeudi 23 octobre au soir par le maire de la ville, Bill de Blasio lors d’une confĂ©rence de presse organisĂ©e par les autoritĂ©s sanitaires. Se portant volontaire pour traiter les malades d’Ebola de GuinĂ©e, ce praticien de MĂ©decins Sans Frontières a quittĂ© l’Afrique de l’Ouest le 14 octobre pour rentrer Ă  New York. https://www.youtube.com/watch?v=aWYdivK9Z64 Les premiers symptĂ´mes de la maladie se sont manifestĂ©s jeudi en fin de matinĂ©e. ConformĂ©ment au protocole, le Dr Craig Spencer a alertĂ© sans attendre MSF qui Ă  son tour a averti les autoritĂ©s. Ces derniers ont pris en charge immĂ©diatement le mĂ©decin et l’avait hospitalisĂ© d’urgence Ă  l’hĂ´pital Bellevue de Manhattan. Les premiers examens approfondis effectuĂ©s ont confirmĂ©s les diagnostics. Il a Ă©tĂ© aussitĂ´t mis en quarantaine ainsi que sa fiancĂ©e et deux de ses amis. Son appartement Ă  Harlem a Ă©tĂ© Ă©galement scellĂ©. https://twitter.com/kit6531/status/525448341707313152 Bien que les rĂ©sultats n’aient pas encore Ă©tĂ© confirmĂ©s par le Centre amĂ©ricain de contrĂ´le et de prĂ©vention des maladies (CDC), le maire a tenu Ă  rassurer les New-yorkais : « la maladie est très difficile Ă  attraper ». Selon lui, les services sanitaires s’étaient prĂ©parĂ©s depuis longtemps Ă  cette Ă©ventualitĂ©. Les autoritĂ©s sont par ailleurs en contact ou Ă  la recherche de toutes personnes ayant Ă©tĂ© en contact avec le mĂ©decin, donc potentiellement en danger. https://twitter.com/BilldeBlasio/status/525463986029223936 Selon la responsable des services sanitaires de la ville de New York, Mary T. Bassett, Craig Spencer a tenu depuis son retour de GuinĂ©e Ă  limiter ses contacts et surveillait sa tempĂ©rature matin et soir. NĂ©anmoins, le fait qu’il a pris de nombreuses fois le mĂ©tro augmente l’inquiĂ©tude des New Yorkais. Ce dernier cas augmente Ă  quatre les cas diagnostiquĂ©s d’Ebola aux Etats Unis. Bien que l’Organisation Mondiale de la SantĂ© Ă  dĂ©clarĂ© la fin officielle de l’épidĂ©mie d’Ebola au NigĂ©ria, le virus reste encore une urgence de santĂ© mondiale. Le virus gagne du terrain, un premier cas est Ă©galement confirmĂ© au Mali. Le dernier bilan de l’Organisation Mondiale de la SantĂ© (OMS) chiffrait le nombre des personnes mortes de la maladie Ă  5000.]]>

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments