Marine Le Pen accusée d’avoir détourné 140 000 euros d’argent public du Parlement européen

Selon l’Office anti-fraude de l’Union européenne, Marine Le Pen a personnellement détourné de l’argent public du Parlement de Strasbourg quand elle était eurodéputée, a rapporté Ulyces.

Jean-Marie Le Pen, Bruno Gollnisch, Louis Aliot et le groupe parlementaire d’extrême droite ENL, sont aussi mis en cause dans le rapport de l’Office anti-fraude de l’UE. « Le montant total des sommes réclamées s’élève exactement à 617 379,77 euros »

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires