in

Manuel Valls s'insurge contre la Une du journal Le Point

Charlie Hebdo fait encore couler beaucoup d’encre et soulève une tĂ´lĂ©e de passion. Dans tous les cas, la subtilitĂ© n’est pas le point fort de certains. Cette fois-ci, c’est au tour du Premier Ministre français, Manuel Valls de s’indigner suite Ă  l’image publiĂ©e Ă  la Une du journal Le point. Selon Manuel Valls, cette photo montrant l’assassinat Ă  bout portant du policier Ahmed Merabet faisant la première page de Le Point serait un manque total de respect vis-Ă -vis du courage et de la bravoure du policier disparu. D’après  Bernard Cazeneuve, ministre de l’IntĂ©rieur, “C’est une atteinte Ă  la mĂ©moire d’un policier disparu dans l’exercice courageux de ses fonctions” et il dĂ©nonce notamment “une photographie particulièrement rĂ©voltante”.

Le porte-parole du journal Le Point se justifie
La rĂ©ponse d’ Etienne Gernelle, directeur de rĂ©daction du journal suite Ă  la dĂ©claration du Premier Ministre et de certains internautes indignĂ©s ne s’est pas fait attendre. Sa rĂ©ponse fut cinglante: ” Pourquoi avons-nous choisi cette photo pour la couverture ? Parce que prĂ©cisĂ©ment elle montre la violence, la barbarie, et la lâchetĂ© des terroristes. Et l’atteinte Ă  un symbole de l’État, la police. Nous pensons que nous ne pouvons pas occulter cette rĂ©alitĂ©, justement parce qu’elle est insupportable. […] Nous pensons que l’attaque terroriste contre Charlie Hebdo au cours de laquelle des policiers reprĂ©sentant l’autoritĂ© de l’État sont tombĂ©s en dĂ©fendant la libertĂ© d’expression, se devait d’ĂŞtre dĂ©noncĂ©e de manière forte “.]]>

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments