in

Manifestations en Birmanie : deux personnes ont succombé aux tirs des policiers

 

 

Les manifestations anti-junte se poursuivent dans le centre de la Birmanie. Le samedi 20 février, deux personnes ont été tuées par des tirs des forces de l’ordre tandis qu’une trentaine ont été blessées.

Les sites d’information ont rapporté la mobilisation de plusieurs centaines de policiers qui ont tiré sur les manifestants.
De leur côté, les émeutiers ont jeté des projectiles sur la police.
Hlaing Min Oo, chef d’une équipe de secouristes volontaires, a indiqué qu’une des victimes était un mineur qui avait reçu une balle dans la tête.

D’après les affirmations des secours, la moitié des victimes étaient touchées par des tirs à balles réelles tandis que certains ont été visés par des balles en caoutchouc ainsi que des tirs de lance-pierres.
Ces allégation ont été également confirmées par des médecins.

Une réunion des ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne aura lieu ce lundi afin de discuter d’éventuelles mesures contre l’armée.
De son côté, le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, a précisé que des décisions appropriées vont être prises par l’UE pour condamner les violences des forces de l’ordre en Birmanie.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments