Manifestation après la lapidation d’une étudiante chrétienne par des étudiants musulmans au Nigéria

Pixabay

Pour protester contre l’arrestation de 2 étudiants musulmans après le meurtre d’une étudiante chrétienne accusée de blasphème contre le prophète Mahomet, des centaines d’individus ont manifesté à Sokoto, au nord-ouest du Nigeria.

« Il s’agissait d’une émeute (menée par) une foule de jeunes hommes et de femmes qui exigeaient la libération des deux personnes arrêtées pour le meurtre de l’étudiante chrétienne », a raconté un habitant de Sokoto en ajoutant que « la foule exigeait également que la police mette fin à la traque des personnes identifiées comme ayant pris part au meurtre ».

Des manifestants ont essayé de piller des magasins appartenant à des chrétiens, a rapporté Bfmtv.

« Les policiers et les soldats ont lancé des grenades lacrymogènes et tiré en l’air et ont réussi à disperser la foule », a déclaré un autre témoin.

Muhammadu Buhari, le président du Nigeria, a « fermement condamné » le meurtre de cette jeune chrétienne, en déclarant que « personne n’a le droit de se faire justice soi-même ».

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires