in

Mali : un rapport de l’agence de l’ONU Minusma confirme une frappe française ayant tué 19 civils

Selon un rapport de l’agence de l’ONU Minusma, ce mardi 30 mars, la frappe aérienne française a coûté la vie à 19 civils dans le centre du Mali.

Le 3 janvier dernier dans le village de Bount, la France a mené un raid aérien. Une vingtaine de personnes qui ont assisté un mariage ont été tuées, alors qu’ils assistaient à un mariage. Pour sa part, l’ONG Human Rights Watch (HRW) avait demandé une enquête à la fois rapide et impartiale.

Après l’enquête, l’agence a indiqué être en mesure de certifier la tenue d’une célébration de mariage ayant rassemblé une centaine de civiles sur le lieu de la frappe.

Le rapport affirme que durant la frappe, au moins 22 personnes ont été tuées (dont 19 civils et trois membres présumés de la Katiba Serma).

L’agence de l’ONU recommande aux Maliens et aux Français d’octroyer une réparation aux victimes et à leurs proches et aussi d’établir les responsabilités.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments