Démantèlement d’un réseau de trafiquants de stupéfiants en Seine-et-Marne : 19 suspects interpellés dont la maire PS Mélanie Boulanger et l’un de ses adjoints

Selon les informations du parquet de Bobigny, rapportées par Le Figaro, cinq suspects ont été mis en examen le dimanche 10 octobre tandis que 4 autres seront présentés au juge d’instruction ce lundi.

Au total, 19 personnes ont été interpellées et placées en garde à vue depuis vendredi dernier. L’information judiciaire, pour trafic de stupéfiants et association de malfaiteurs, a été ouverte depuis 2019.

La maire PS Mélanie Boulanger et l’un de ses adjoints ont été parmi les suspects interpellés. Ils ont été relâchés le week-end selon leurs avocats.

« Le régime de garde à vue n’était pas justifié, car il n’était pas nécessaire pour établir ma probité et mon combat de maire contre la délinquance » a déclaré Mélanie Boulanger lors d’une conférence de presse qui s’est tenue ce lundi.

De son côté, le parquet de Bobigny a indiqué que « la levée d’une garde à vue sur commission rogatoire sans présentation au juge d’instruction n’implique pas forcément qu’aucune charge ne soit retenue. Cela peut être le cas ou bien signifier que le juge d’instruction convoquera ultérieurement pour interrogatoire ».

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires