in

Les professionnels du cinéma se plaignent de la décision du gouvernement

Une des mesures prises par le gouvernement a été le maintien des salles de cinéma fermées jusqu’au 7 janvier.
Face à cette décision, les professionnels du cinéma étaient déprimés, ulcérés et sidérés selon Richard Patry, président de la Fédération nationale des cinémas français.

D’après Amel Lacombe, de la société de distribution Eurozoom, la décision prise par Jean Castex a été injuste et arbitraire.

Les professionnels du cinéma doutent d’une réouverture le 7 janvier. Ils ont affirmé l’impossibilité d’une baisse des chiffres à cette date.
Ils ont par ailleurs projeté de se réunir dans le but de trouver la solution adéquate à leur problème.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments