Madonna s’en prend à Instagram après que ses photos lascives sur un lit soient supprimées

© Wikipédia

Des photos en lingerie, poitrine à l’air, a été publiée par Madonna sur Instagram mercredi 24 novembre. Le réseau social l’a supprimé et la « Queen of pop » les a publié à nouveau jeudi soir, en accusant une censure.

Elle a reproché la censure du réseau social dans un long message publié sur Instagram, à cause d’un « bout de téton » : « Je republie des photos enlevées par Instagram sans avertissement ni notification… La raison qui a été donnée à mon équipe, qui ne gère d’ailleurs pas mon compte, est qu’une petite partie de mon téton était exposée », trouvant cela « ahurissant que l’on vive encore dans une société qui autorise que l’on montre chaque centimètre du corps d’une femme, sauf son téton. Comme si c’était la seule partie de l’anatomie d’une femme qui pouvait être sexualisée. Le téton qui nourrit le bébé ! Un téton masculin ne peut-il pas être vécu comme érotique?!! Et qu’en est-il des fesses d’une femme, qui ne sont jamais censurées nulle part », agacée face à cela.

Source : BFMTV

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Madonna (@madonna)

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires