in ,

Madagascar – Union européenne : Plus de 13 milliards d’Ariary pour le Grand Sud

Face à la situation qui prévaut dans le Sud du pays, l’Union européenne (UE) se mobilise pour apporter une réponse humanitaire aux populations affectées par le Kere.

L’UE, via son Service de Protection Civile et Opérations d’Aide Humanitaire Européennes, ECHO, vient de financer 3 projets pour un total de 3 millions d’euros, soit 13 380 000 000 d’ariary destinés à apporter une aide immédiate aux populations du Grand Sud actuellement affectées par une sécheresse sans précédent dans l’histoire du pays. Ces trois projets sont alignés sur les objectifs de « l’appel éclair » lancé par le Gouvernement malgache et les Nations unies, le 18 janvier 2021, pour mobiliser les 75,9 millions de dollars USD estimés nécessaires pour porter secours aux populations de cette partie du pays. Suite à trois sécheresses consécutives, encore aggravées par l’épidémie de Covid-19, plus de 1,27 millions de personnes, dont au moins 135 476 enfants de moins de 5 ans souffrant de malnutrition aiguë, sont dans une situation extrêmement critique, requérant une aide humanitaire d’urgence dans neuf districts du Grand Sud.

Prise en charge. « Les fonds alloués par l’Union européenne, à travers ECHO, permettront à Action Contre la Faim (ACF), le Programme Alimentaire Mondial (PAM), l’UNICEF et à leurs partenaires locaux, de renforcer leurs capacités de prise en charge des enfants malnutris et des personnes en état d’insécurité alimentaire sévère via des aides alimentaires, des transferts d’argent et des compléments médicaux », a soutenu Giovanni di Girolamo, Ambassadeur de l’Union européenne à Madagascar et en Union des Comores. Le PAM a reçu 1,5 million d’euros pour distribuer, pendant deux mois, des rations alimentaires à 182.606 ménages parmi les plus vulnérables. En outre, le Fonds des Nations Unies pour la Population (FNUAP), associé à ce projet, fournira des soins médicaux et paramédicaux spécifiques à 28 080 femmes en âge de procréer, 5.400 femmes enceintes, 4 800 femmes allaitantes et 2 400 femmes victimes de violences basées sur le genre dans les districts d’Ambovombe, de Bekily et d’Ampanihy.

Contribution additionnelle. Pour couronner le tout, l’UNICEF a reçu 1 million d’euros pour compléter une action en cours, cofinancée par ECHO et USAID dans le Grand Sud, et renforcer les capacités des services de santé dans le traitement des cas de malnutrition aigüe sévère au niveau central, régional et du district. Grâce à cette contribution additionnelle, il sera possible de rendre disponibles à 31 500 enfants, en dessous de 5 ans, des aliments thérapeutiques prêts à l’emploi et d’assurer une surveillance nutritionnelle de proximité dans les 16 districts les plus affectés par la malnutrition aigüe.

3 1 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments