in ,

Lutte contre le paludisme au Cameroun : un pesticide contre la transmission

Au Cameroun, une chercheuse, Antoinette Ntoumba, 41 ans, a mis au point un pesticide 100 % bio développé à partir de plantes locales pour combattre les larves des moustiques responsables de la transmission du paludisme.

Elle a fait des recherches sur des nanoparticules pour montrer l’efficacité des plantes face au paludisme depuis sept ans, une nouvelle méthode face à des moustiques de plus en plus résistants aux insecticides chimiques. Elle a développé la formule avec son équipe dans un laboratoire de la faculté des sciences de l’université de Douala. Elle était récompensée par l’Unesco en 2020 pour son projet novateur pour lutter contre le paludisme.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments