in

OMS: Demande de suspension de la vente des mammifères sauvages sur les marchés

Les mammifères sauvages pourraient transmettre le virus COVID-19 à l’homme, selon les théories appuyées par les experts délégués de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Ce 13 avril, l’OMS a fait appel au monde entier de suspendre la vente des mammifères sauvages vivants sur les marchés alimentaires étant donné qu’elle constitue des risques de transmission de maladies infectieuses à l’homme.

“Les animaux, en particulier les animaux sauvages, sont la source de plus de 70% de toutes les maladies infectieuses émergentes chez les humains, et nombre d’entre elles sont causées par de nouveaux virus”, précise l’OMS dans un communiqué.

A part cette nouvelle mesure, l’OMS a souligné que tous les marchés traditionnels doivent respecter les règles d’hygiène et d’assainissement pour éviter la transmission de l’animal à l’homme, d’où la réduction de la contamination entre marchands et clients. Elle exige la régularité de contrôle de l’élevage et de la vente d’animaux sauvages avant de les vendre sur les marchés pour la consommation humaine. La formation des inspecteurs vétérinaires est fortement recommandée par cette organisation afin de faciliter la pratique de ces nouvelles règles et la détection rapide des nouveaux pathogènes.

l

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments