in

“L’Europe et la Russie s’éloigne l’une de l’autre”,présumé le chef de la diplomatie européenne.

De retour d’un déplacement à Moscou,Josep Borrell a fait part de sa peur face au refus des autorités russes d’engager un dialogue “plus constructif” avec l’Union Européenne. Il appelle les Vingt-Sept à “en tirer les conséquences” qui pourraient inclure des sanctions.

Le 22 février,les ministres des affaires étrangères des Vingt-Sept doivent se réunir pour faire le bilan de la mission effectuée par le chef de la diplomatie européenne du 4 au 7 février,et décider des suites à donner à la fin de non-recevoir opposée par le Kremlin à la libération de l’opposant Alexeï Navalny,et l’expulsion de trois diplomates de l’Union Européenne.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments