in , ,

Les porteurs du VIH ne sont pas les bienvenus chez les dentistes

Les personnes sĂ©ropositives ne sont pas les bienvenues chez tous les dentistes, c’est ce que rĂ©vĂ©lerait une Ă©tude effectuĂ©e par l’association Aides. Les rĂ©sultats de cette Ă©tude ont Ă©tĂ© publiĂ©s par le journal Le Parisien. L’association Aides dĂ©nonce la discrimination des personnes sĂ©ropositives. Selon leur Ă©tude, un tiers des dentistes ont directement ou implicitement refusĂ© de soigner des patients tout simplement car ils Ă©taient sĂ©ropositifs, ce qui est illĂ©gal en France. D’ailleurs, les chiffres parlent d’eux-mĂŞmes: sur 440 dentistes sollicitĂ©s pour un simple dĂ©tartrage, 3,6% d’entre eux ont refusĂ© de recevoir leurs patients sĂ©ropositifs et 30% ont donnĂ© des arguments bidons pour dĂ©courager le patient. Bruno Spire, le prĂ©sident de l’association Aides, a donnĂ© des explications sur la raison de son choix: “Nous avons choisi de cibler ces spĂ©cialistes, car les remontĂ©es de discrimination et de petites humiliations venaient de lĂ ”, d’autant plus que la discrimination est beaucoup moins alarmante chez les gynĂ©cologues (sur 116 gynĂ©cologues contactĂ©s pour un frottis, seul deux ont refusĂ© un patient). La raison est la crainte de la transmission des maladies Ă  cause d’instruments non stĂ©rilisĂ©s, bien que le risque de transmission soit assez rare.        ]]>

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments