in , ,

Les migrants sous le métro de La Chapelle de nouveau évacués

Ce 2 juin dernier, un campement de migrants installé sous le métro de La Chapelle a été évacué par les forces de l’ordre. Les responsables avaient pourtant assuré leur relogement. Pourtant, ce lundi, ces mêmes migrants ont été de nouveau évacués à la Halle Pajol, devant la bibliothèque Vaclav-Havel alors qu’ils se restauraient grâce à l’aide des associations et des élus. Les migrants ont assuré être là car ils n’avaient plus d’endroits où aller suite à leur évacuation.

Une chaîne humaine pour protéger les migrants

Afin de les protéger des “violences policières”, des élus, des militants et des membres d’associations ont créé une chaîne humaine. “On était en train de distribuer à manger quand on a vu les cars de police et de CRS. On a alors décidé de se mettre devant pour protéger les migrants et on a clairement été chargés de manière très violente”, raconte Fanny Gaillanne, une conseillère PCF de Paris. Hugo Touzet, un élu, a dénoncé les violences qu’il a subies: “On peut clairement parler de violences policières”, raconte-t-il. “Je me suis fait frapper par un CRS, étant à terre, ceinturé par cinq autres! Il a fallu, pour le calmer, que ses collègues lui disent: ‘Arrête, arrête, c’est un élu!'”.  ]]>

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments