in ,

L’exportation d’oxygène médical interdite en Equateur

Lundi 3 mai, l’Équateur a décidé d’interdire l’exportation d’oxygène médical destiné au traitement des malades du Covid-19. Le Comité national des opérations d’urgence (COE) a également déclaré en même temps la limitation du prix de cet oxygène médical étant donné l’augmentation de la demande au sein du pays.

«Il est logique que nous donnions la priorité aux besoins de nos compatriotes équatoriens, car il s’agit d’un élément fondamental pour sauver des vies», a indiqué le président du COE Juan Zapata au cours d’une conférence de presse, évoquant le doublement de la demande dans le pays.

Cette décision n’atteindrait en aucun cas les alliances humanitaires conclues par l’Equateur pour la cargaison ‘oxygène médical, selon Juan Zapata. Les accords de vente approuvés avant cette annonce ne sont pas affectés par cette mesure du Comité.

«Il se peut que pour certaines entreprises il soit plus productif d’exporter, mais nous devons être conscients et solidaires du pays, la production doit par conséquent rester en Équateur», a insisté M. Zapata.

Afin de faire face à l’accaparement concernant le prix de l’oxygène, le président du COE a décidément limité le prix. «La décision est prise à la suite d’une demande des gouverneurs et maires qui ont constaté un déficit (d’oxygène médical) et surtout l’existence de spéculation, c’est pour cela que des plafonds sont fixés», a expliqué Juan Zapata. Le Comité a tranché que le prix de six mètres cubes d’oxygène médical au-delà de 36,20 dollars ne sera plus autorisé. Huit mètres cube d’oxygène médical coûtent désormais 48 dollars, et le dix mètres cube 60 dollars.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments